Gisèle, bientôt Maire de Granville

Giséle Desiage Giséle+Desiage

Gisèle, bientôt Maire de Granville.

On aura remarqué que Mme le Maire ne parle absolument pas de Mme Desiage dans son communiqué et par conséquent ne critique pas les propos de celle-ci. Ce qu’il faut bien comprendre c’est que Mme Baudry est totalement sous la menace de Mme Desiage, elle peut dire, écrire, faire tout ce qu’elle veut, il n’y aura pas de réaction car si la cantatrice démissionne, elle fait exploser le Conseil Municipal.

Alors Gisèle, lâche toi, demande n’importe quoi, tes voeux seront exhaussés, tu sais ton projet d’école pour enseigner l’art lyrique, c’est le moment, il ne faut plus hésiter, avec un petit effort Mme le Maire va trouver cela fantastique.
Philippe LETESSIER

56 Votez pour cet article!
6 réponses
  1. Amenska
    Amenska dit :

    Madame le Maire ne peut se permettre de tirer sur sa conseillère de « l’opposition » la balle qui lui reviendrait en plein cœur par ricochet…
    Quoi qu’on ait pu dire; elle s’en est pas trop mal sorti lors de la première manche: le communiqué de presse. Il eût été fort imprudent d’y évoquer l' »affaire » et surtout de se désolidariser de sa « protégée », en la mettant en cause.
    Reste la seconde manche, la plus difficile. Madame le Maire va devoir faire montre de beaucoup de tact et de douceur pour conseiller à sa « protégée » de bien vouloir se plier à cet exercice à la fois pénible et humiliant de présentation de ses excuses publiques aux membres du comité organisateur du prochain carnaval qui les attendent. Il est évident que toute « sommation » , toute forme de « contrainte », de « menace » devront être exclues. Nul ne sait comment pourrait réagir l’intéressée froissée… La suite au prochain épisode…

  2. Jacques-René Hébert
    Jacques-René Hébert dit :

    Remplacer le musée Richard Anacréon par un musée de l’Art Lyrique ? Rénover Saint-Paul en en faisant… un opéra ?
    Gisèle a beaucoup de travail.
    Je pense qu’il faudrait mieux ne pas la déranger pendant les quelques années qui viennent, il ne faut pas ajouter l’entrave au surmenage. Alors en effet, pourquoi ne pas supprimer ce facétieux « conseil municipal » et lui donner officiellement cette fonction municipalo-dictatoriale actuellement occupée par une autre ?

  3. GUEGAN
    GUEGAN dit :

    Il me semble me souvenir que madame DESIAGE était membre de la liste de Michel PEYRE Faut-il comprendre qu’il nous proposait d’élire une personne, qui aujourd’hui nous est présentée par ses amis d’hier, comme bizarre.
    Je crois qu’il est grand temps d’arrêter cette triste comédie
    Nous avons des problèmes a résoudre, en voici quelques uns: Le port..Le centre ville..Le commerce….etc
    Je souhaite bon courage aux gens de bonne volonté

    • Anne Guiton
      Anne Guiton dit :

      Guegan semble pressé de voir résolus tous les problèmes,comme beaucoup de Granvillais.Mais pour pouvoir les résoudre,il faudra sans doute attendre qu’une autre équipe solide s’y attelle.
      On peut toujours remettre en cause les choix passés,mais un heureux hasard pour nous,a fait que Mme Desiage (23 ou 25 e sur la liste Peyre) a fait que nous n’ayons pas eu à en pâtir et par contre un malheureux hasard a fait que Le Maire a cru trouver une bonne recrue (en tous cas le chaînon manquant pour vérouiller le Conseil ).Personne apparemment n’a pu arrêter cette triste comédie dont vous parlez,même pas le préfet,ni le Conseil d’Etat,si vous avez une solution,nous sommes preneurs.
      Le hasard n’existant pas (c’est Einstein qui l’a dit !),les 2 ans d’attente sont peut être « le purgatoire » ,passage obligé,pour que les Granvillais aient le temps de réflechir à une nouvelle équipe;
      Anne

  4. vanille
    vanille dit :

    Bonjour,
    Je suis originaire de Granville depuis 3 générations et je suis effrayée de voir ce qui se passe au sein de la municipalité, comment peut on en arriver là ? Qui est cette « Castafiore » qui fait bourdes sur bourdes ? Est elle au moins du cru pour avoir l’historique de Granville ?
    Comment peut on aller de l’avant avec une épée de Damoclès au dessus de sa tête, va t’elle démissionner (une fois de plus) ou pas ? doit-on la laisser dire tout et surtout n’importe quoi, enfin je ne sais pas, mais ce doit être infernal !
    En tout cas, devoir choisir entre la peste ou le choléra, il est parfois préférable de s’abstenir…
    Vivement qu’un nouveau vent souffle sur la cité Corsaire !!

  5. Amenska
    Amenska dit :

    Une académie d’art lyrique à Granville? Of! Pourquoi pas après tout. Si elle est de dimension nationale ou internationale,ce serait toujours mieux que rien en ces temps de vaches maigres. Oh bien sûr cela ne suffirait pas à compenser le démantèlement de l’hôpital. Ne faisons pas la fine bouche. Comparons ce qui est comparable comme on dit. Oui mais… à bien y réfléchir, je conseillerais plutôt à Madame Desiage de monter une antenne locale de « The Voice » ou de « The Voice kids ». Cela ratisserait plus largement…

Les commentaires sont fermés.