Le Paris-Granville fortement perturbé à l’automne

D’importants travaux de modernisation sur la ligne SNCF entraîneront de fortes perturbations du 19 septembre au 29 novembre : un service de bus remplacera les trains entre Argentan et Dreux.Pourquoi ces travaux ?
Un plan d’amélioration de ParisGranville, 16 000 voyages par semaine, a été défini voilà trois ans, en concertation avec la Région: de 2013 à 2020, 185 millions d’euros seront investis pour moderniser cet axe,« ce qui prouve l’engagement de la SNCF pour la pérennité de la ligne » , souligne Tristan Rouzès, directeur d’Intercité Normandie.Travaux entre Argentan et Dreux
L’objectif est de« remettre en état 100 km de voies entre Surdon et Dreux » , détaille Thierry Rabaté, responsable SNCF Réseau (ex RFF). Près de 8 millions d’euros sont budgétés pour les travaux préparatoires à la suppression de deux passages à niveau à Nonant-le-Pin. La ligne sera entièrement coupée entre Argentan et Dreux pendant dix semaines (19 septembre au 29 novembre) :« L’automne est la période la moins mauvaise. En été, la clientèle touristique est assez importante » . La SNCF l’admet :« Couper la ligne est lourd. On préfère concentrer les perturbations plutôt que d’étaler la gêne sur plusieurs années. »

Des bus au lieu des trains
Certains usagers ont besoin de voyager de bout en bout.« On leur proposera trois allers-retours quotidiens avec Paris-Argentan en train puis un car d’Argentan à Dreux puis à nouveau un train jusqu’à Paris. Ça allonge évidemment le temps de 1 h 30 jusqu’à 2 h. Le vendredi et le dimanche on renforcera cette desserte en passant de trois à cinq bus » . Mais il y a aussi 200 abonnés (essentiellement de L’Aigle et de Verneuil) qui se rendent chaque jour à Paris : ils veulent des horaires compatibles avec leurs impératifs professionnels. La SNCF va rajouter des cars supplémentaires leur permettant de rejoindre Dreux et d’être connectés avec d’autres trains pour arriver à Paris à 7 h 30, 8 h 30 et 9 h. Il y aura la possibilité via un bus d’aller prendre le train à Bernay via L’Aigle.

Concertation
Les élus et les associations d’usagers ont été consultés.« Il y a encore un peu de temps pour la concertation », insiste le président de Région, Laurent Bauvais, pour qui« il est maintenant nécessaire que la SNCF contacte les employeurs des usagers qui seront impactés chaque jour, afin de leur expliquer les raisons des retards attendus » .

Travaux en gare de L’Aigle
Septembre 2015 verra le début de travaux en gare de L’Aigle, avec le rehaussement des quais pour être en phase avec les TER Régiolis, et la pose d’ascenseurs au niveau du souterrain existant. Ce chantier (2,9 millions d’euros) durera un an. Des travaux similaires ont déjà débuté à Verneuil-sur-Avre (5,5 millions d’euros).

François BOSCHER.

Article issu de l’édition de Sud-Manche du samedi 10 janvier 2015

Accédez au journal numérique Ouest-France
Découvrez les offres d’abonnement numérique

article (1)
17 Votez pour cet article!
1 réponse
  1. boulard renée
    boulard renée dit :

    oui je peux vous confirmer que le train de 19h44 a paris montparnasse avait 1h26 de retard
    pour la raison qu’il était bloqué d’argentant et dreux d’où son retard de 1h30 je suis arrivée à granville à 00h30 au lieu de 23h03
    par contre c’est un super train moi qui travaillait à alstom d’ou viennent vos rames, je ne connaissais que les TGV c’est du bon matériel sécurité assuré mais il ne peut pas rouler correctement du aux voies incompatibles
    il faut vous dire que tous le réseau du métro est fait par alstom
    pour en revenir nous n’avons plus ressenti d’odeur venant de la machine à côté de l’ancien

Les commentaires sont fermés.