,

Lettre à la personne qui occupe la fonction de Maire

Lettre à la personne qui occupe la fonction de Maire

Vous avez voulu ce rôle, vous l’avez obtenu, vous l’avez gardé au terme  de péripéties judiciaires, qui suivaient une crise que vous aviez provoqué par votre comportement :

Démission de 2 groupes d’opposition et de 6 de vos principaux adjoints.

Ne revenons pas sur les raisons très légitimes de ces démissions, ni sur la « légitimité » que la justice a bien voulu vous redonner.

On ne peut pas s’attarder sur le passé, seul le présent compte si on veut batir un avenir différent.

Mais en parlant du présent, je pense que beaucoup de Granvillais se reconnaissent , quand je dis mon exaspération  et ma tristesse  de voir que tous ces évenements ne semblent pas vous avoir beaucoup appris sur leurs attentes et leur goût d’être libres (décider pour eux mêmes) et d’être respectés.

Comment pouvez vous continuer à agir comme par le passé ? :

Pas de concertation, projets lancés dans la précipitation, positionnement de rivalité dans une assemblée communautaire qui ne demande pourtant qu’à construire un avenir avec Granville, plus de garde -fou avec des Conseillers, sans questions, ni opposition. Mais, de votre côté,vous n’avez plus un poids suffisant pour résister à un seul de vos conseillers qui aurait des interets à défendre ou des velleités d’indépendance,(cf affaire du Carnaval ) puisque votre sort est lié au sien.

Comment un Conseil peut-il fonctionner démocratiquement avec ce système de verrouillage-chantage ?

Par ailleurs, vous avez ,en fait, les pleins pouvoirs,uniquement et malheureusement pour eux sur les citoyens, Granvillais .Mais les Granvillais que vous avez cru endormir ou rassurer par votre entêtement à rester ,se rappelleront de pleins pouvoirs- abus de pouvoir et des injures que vous leur avez faites par personne interposée (votre représentante)sans jamais condescendre à leur présenter des excuses.

Quel mépris pour nous, simples citoyens. Le poste de Maire, vous l’avez peut être obtenu, avant, par tenacité ,postures et promesses, mais ne peut mériter le titre de Maire et s’en glorifier après, que celui (celle) qui en aura été digne pendant son mandat et rendre ses citoyens heureux. Ce titre là, les Granvillais savent très bien l’attribuer ou non.

Bien respectueusement pour votre fonction.              Anne Guiton

 

48 Votez pour cet article!
1 réponse
  1. LABROSSE Jean Paul
    LABROSSE Jean Paul dit :

    Et si on faisait un « Disney Land » :
    On chanterait, danserait, boirait de l’orangeade, Mme la mairesse déguisée en Père Noël distribuerait des nounours en pain d’épice, tout le monde irait sagement se coucher à 20h00.
    Il n’y aurait pas de pollutions dues au commerce portuaire : ça fait du bruit, de la poussière, ça sent mauvais.
    On aurait une « jolie » maison médicalisée de luxe à la place.
    Les pêcheurs iraient mettre leur matériels rouillés loin du port; Ce n’est pas beau.
    Le personnel pour s’occuper de tout ces « vieux bien policés » pourrait habiter loin d’ici pour ne pas qu’on les voie hors de leur boulot payé à coup de lance pierre.
    Quelle HORREUR !!

Les commentaires sont fermés.