Quai Sud du Port

Le Quai Sud du Port  : Tirelire du département

En dehors de la nécessaire transformation du Port pour laquelle les Granvillais sont « presque tous d’accord » c’est encore et toujours la méthode pour y arriver qui est contestable : semblant de concertation, tractations secrètes et « sortie du chapeau «  par voie de presse, une fois  cadré et decidé au niveau départemental.

Ce qui aboutit à une autre constatation récurrente, mais qui devrait amener chaque Granvillais à se positionner : combien de temps encore, les Granvillais seront écartés des prises de décision concernant Leur Port, qui est dans Leur ville et Leur outil de travail. Ecartés, semble t-il aussi des revenus qu’il genère.

A-t-on une information confirmée de savoir sur le versement de la redevance des gains du Casino : à la Ville ou au Département ? Les baux concedés aux nouveaux occupants du quai, profiteront à la Ville ou au département ? Qui, parait-il, s’en servirait pour financer l’extension du port de Plaisance. On sait pourtant que les revenus generés par cette extension, pourraient couvrir l’investissement prévu.La « cagnotte » devrait au moins profiter à Granville ;

On comprend mieux pourquoi le Département a tant voulu garder la gestion du Port, au lieu de  laisser la Region l’integrer dans le programme PNA (Ports Normands Associés),tout cela  décidé dans la plus parfaite discrétion.

En dehors des avis, tous recevables ,mais tous divergents sur l’esthétique ou sur le style Station balnéaire pour « bobos branchés » compatible avec l’esprit de la mandature actuelle, le vrai problème est l’évincement des Granvillais pour les décisions structurantes et l’accaparement de l’image de Granville et de ses revenus par une instance départementale.

Le « ronron » lénifiant actuel , la communication « mise en scène » et l’attribution d’un mérite communal pour des évenements crées et portés par des Associations Granvillaises , (existant avant et sans doute bien après la mandature Baudry) contribuent à endormir la vigilance des citoyens,sur les vrais problèmes : « endormez vous,braves gens,vous voyez : on s’occupe de tout »

L’espoir est dans le réveil et la prise conscience de chaque citoyen que ses idées  ont légitimité à s’exprimer, a être entendues et a être mises en œuvre ,conditions pour batir une équipe de 33 personnes d’horizons différents, d’opinions différentes qui feront naitre d’un débat fructueux, autre chose que des caprices décidés par une seule personne et approuvés par une vingtaine de groupies.

Ce forum du Pays Granvillais a atteint sa limite, puisqu’il ne s’agit pas de garder un forum d’opposition, mais de laisser la place aux concertations et projets novateurs par l’intermediaire d’autres personnes et d’autres médias.

Cordialement, merci de tous ces avis partagés depuis 3 ans.   Anne Guiton

6 Votez pour cet article!