Bazeilles-a-vendre

Que pensez vous de la vente de Bazeilles?

interieur-bazeilles

Casernes du Roc – Histoire

Histoire : La caserne dite caserne Bazeilles, édifiée en 1758, est le seul élément subsistant d’un vaste projet conçu par l’ingénieur Decaux en 1750 qui prévoyait la construction d’une ville neuve sur le Roc. De 1780 à 1783 fut construite la citerne de la garnison, sur les fondations de laquelle fut élevé un second casernement, terminé en 1788, appelé caserne Gênes-Champagne.
Précisions : Caserne Bazeilles (cad. AT 296) : inscription par arrêté du 18 février 1987 ; Caserne Gênes-Champagne (bâtiment numéro 8) : façades et toitures, ainsi que deux escaliers intérieurs (cad. AT 294) : inscription par arrêté du 18 février 1987

Type : Monuments historiques
Epoque : 2e moitié 18e siècle
Année de construction : 1758 ; 1788
Eléments protégés : escalier ; élévation ; toiture

Source:  


 

La municipalité de Madame Baudry, s’aventure dans des grands projets couteux : transports en commun, nouveau groupe scolaire, aménagement Cours Jonville, restructuration des Musées, nouvelle Mairie….. (Il semble, en effet, que la Mairie ne plaise plus à l’équipe municipale de Madame Le Maire !) La liste des projets n’est pas exhaustive et à chaque déclaration publique de Madame Le Maire…on en découvre de nouveaux.

Pourquoi pas… des rénovations et des améliorations sont nécessaires, voire indispensables. Mais il faut les faire en établissant des priorités, dans la durée, avec un échéancier et des moyens financiers. On ne peut tout lancer en même temps, dans le désordre, et surtout sans savoir combien cela va couter aux Granvillais. Or il n’y a pas assez d’argent. Alors la municipalité Baudry veut se faire de l’argent en vendant le Patrimoine de Granville. Cela est acceptable pour certains biens, comme les terrains de l’école Jean Macé, qui seront laissés libres après la construction d’un nouveau groupe scolaire, ou ceux vides de l’EDF, au Val ès Fleurs…. Mais Bazeilles ! ? Un bâtiment digne d’un classement en monument historique. Un bâtiment qui est l’Histoire de la ville depuis 1758. Un bâtiment qui est la propriété des Granvillais… A notre échelle, vendre Bazeilles, c’est comme si L’Etat vendait le Louvre !

Ensemble menons une réflexion approfondie sur le devenir de Bazeilles, tout en le conservant dans notre patrimoine Granvillais. Il peut permettre de regrouper les Musées, d’ouvrir des salles de réunions, de conférences, d’expositions temporaires, d’accueil pour des associations,…….Alors contribuez à le sauver de la vente pour le conserver et l’ouvrir aux Granvillais d’abord, puis aux touristes et visiteurs. Faites part de vos souhaits sur ce FORUM du PAYS GRANVILLAIS.

Bazeilles n’est plus à vendre !