Une sortie à conseiller aux Granvillais:

Une fois par mois (dans un temps lointain où il y avait opposition, on avait failli n’en avoir qu’ 1 tous les 2 mois !), il y a  Conseil Municipal.

Quelques sièges serrés  dans le fond, mais très peu de spectateurs, j’en fais donc ici la promotion : spectacle gratuit et particulièrement « serein ».Programme à l’entrée et ensuite on écoute l’explication de texte.

Quelques exemples :

  1. Réforme du stationnement payant :le principe est le même,il faut payer,c’est le « statut » du paiement qui a un autre nom Redevance de stationnement geré par la mairie (durée ou forfait ) avec avis de paiement à regler dans les 3 mois. Le montant sera fixé par la Mairie.Pas de question ? Non, par pudeur sans doute, aucun Conseiller n’a demandé si le montant changerait, si une concertation avec les commerçants,promise depuis 1 an et demi aurait lieu.
  2. Revalorisation territoriale, prévue en mars pour les indemnités.Pas de question ? Non,par pudeur sans doute, aucun Conseiller n’a demandé l’incidence sur le budget.
  3. Requalification du Centre Ville : « Grand Oral  »  de l’adjoint à l’Urbanisme exposant ,longuement,le travail fait conjointement avec l’équipe municipale de l’urbanisme.Là, aucun problème pour comprendre la théorie et la philosophie du projet, puisque depuis  2 ans, il est toujours sur papier. Pour une réalité concrète, le projet s’appelle donc Granville 2030.

Mr le Conseiller d’opposition s’est ému que d’autres quartiers ne soient pas concernés,mais pas de question pour savoir comment prévoir un  financement, compatible ou non ,avec un budget en restriction.

Donc soirée, toute en serenité, sobrieté, unanimité,qui aurait été bien fade, si notre cantatrice Granvillaise n’était pas intervenue pour féliciter chaudement et lyriquement Mr l’Adjoint de son exposé (pour plus de clarté,je précise qu’elle est conseillère d’opposition, mais chef de file du fan-club de la majorité).Elle s’est également émue pour l’avenir, qu’une autre municipalité puisse défaire (ce qui n’est que sur le papier),comment faire ? courage, demandez  aux anciens Maires ce qu’ils ressentent actuellement.

Au moins, nous avons été rassurés, puisqu’elle semblait avoir compris ce qu’on lui présentait, donc elle ne reviendra pas sur sa signature de délibération : Ouf ! des frais d’avocat en moins.

Mes amis Granvillais, soyez sereins, Mme Le Maire s’occupe de tout, il n’y aura pas de Vagues,ses Conseillers à défaut de l’inquièter avec des questions dérangeantes, seront 22 à l’aider. J’engage cependant ceux que l’avenir de leur ville intéresse, à assister à ce genre de non-débat.

Bien cordialement     Anne GUITON

PS :en réponse à Mr Féret,je n’ai jamais douté qu’il soit un homme (réf. Kipling )même avant de l’avoir critiqué,comme il a su  pourtant si bien le faire avec d’autres.

1 réponse
  1. LABROSSE Jean Paul
    LABROSSE Jean Paul dit :

    Merci Anne pour cet article pertinent et plein d’humour (on en a tellement besoin…)

    Nos voisins Donvillais semblent avoir aussi des problèmes de C M
    Comme c’est bizarre !
    Qui se ressemble, s’assemble, mais ce n’est même plus à l’ordre du jour.
    Il y a de l’Ego dans l’air, la préséence de travers….
    Je te suis dans cette galère…

    Bon Courage
    Bien cordialement
    JP L

Les commentaires sont fermés.